fr Une Clinique aux petits soins pour ses collaborateurs

RAPPORT ANNUEL 2021

LA CLINIQUE

Quelques brèves de 2021

Brèves - Sommaire

LA CLINIQUE

Un écosystème de soins en évolution

Ecosystème - Sommaire

LA CLINIQUE

La Fondation La Source au cœur de la campagne de vaccination

Vaccination - Sommaire

LA CLINIQUE

Les Laboratoires sur le front de la crise sanitaire

Laboratoires - Sommaire

LA CLINIQUE

Une Clinique aux petits soins pour ses collaborateurs

Collaborateurs - Sommaire

LA CLINIQUE

Chiffres clés 2021

Chiffres - Sommaire

LA CLINIQUE

Des patients toujours aussi satisfaits

Patients - Sommaire

LA CLINIQUE

Bilan et Perspectives

Bilan - Sommaire

RAPPORT ANNUEL 2021

Une Clinique aux

petits soins pour ses collaborateurs

 

Pour la deuxième année consécutive, notre Clinique s’est hissée sur la plus haute marche du podium dans le classement des meilleurs employeurs romands, catégorie cliniques et hôpitaux, établi par le magazine économique Bilan. L’occasion, au-delà de ces honneurs, de comprendre comment se manifeste concrètement cette attention portée au bien-être des collaborateurs.

L’ESPRIT SOURCE, COLONNE VERTÉBRALE DE LA CLINIQUE

«Il ne faut pas bouder notre plaisir. Cette distinction du magazine Bilan est une reconnaissance de tous les efforts que la Direction, soutenue par la Fondation, a entrepris pour améliorer le bien-être de ses collaborateurs. Nous restons convaincus que pour bien traiter nos patients, nous devons commencer par bien traiter nos collaborateurs. Cet «Esprit Source» auquel nous attachons une si grande importance est la colonne vertébrale de la Clinique» réagit Dimitri Djordjèvic. «Il faut toujours rappeler que c’est parce que nous appartenons à une Fondation à but non lucratif que nous pouvons faire certains choix. Avec des actionnaires qui demandent un retour sur investissement, les choses seraient sans doute très différentes. Cette situation privilégiée fait que, malgré un environnement politico-économique difficile, notamment dû la pandémie, nous sommes en mesure de renforcer nos effectifs, et d’offrir des augmentations salariales à nos collaborateurs» poursuit le Directeur général de la Clinique.

NE PAS RELÂCHER L’EFFORT

Si elle se félicite également de ces résultats, Daphné Kaeser Meleder, Directrice des ressources humaines, ne veut pas tomber dans le piège de l’autosatisfaction qui inviterait la Clinique à camper sur ses acquis. «Ce Prix est important à mes yeux, d’autant plus parce qu’il provient d’un regard extérieur et indépendant de la Clinique. Mais il ne s’agit que d’un jalon posé à un moment donné qui doit nous encourager à nous améliorer encore pour offrir le meilleur cadre de travail possible à nos collaborateurs. Nous avons mis en place différentes actions au niveau de la formation continue pour donner des perspectives de développement à nos collaborateurs. Nous cherchons aussi à toujours mieux les intégrer dans les projets et les réflexions et enfin, nous déployons beaucoup d’énergie pour créer ou renforcer le sentiment d’appartenance à la Clinique». Des mesures auxquelles on peut ajouter toutes celles déjà mises en œuvre pour favoriser un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle: introduction du congé paternité de dix jours ouvrables, prolongement du congé maternité de quatorze à seize semaines ou encore collaboration avec la Crèche du Centenaire. Située à quelques encablures de la Clinique, elle permet aux enfants des collaborateurs et des médecins accrédités de bénéficier d’un accès privilégié à une structure d’accueil qui s’adapte à leurs horaires parfois irréguliers.

La parole aux principaux concernés

Ce sont eux qui sont les mieux placés pour évoquer, à leur échelle, les actions entreprises par la Clinique pour améliorer leur quotidien. Quatre collaborateurs issus de différents services nous livrent leur témoignage.

NICOLAS BRIOT,
SPÉCIALISTE EN RESSOURCES HUMAINES

«J’ai été marqué par la façon dont j’ai été accueilli au sein de la Clinique. Tous les nouveaux collaborateurs sont invités à participer à une journée d’accueil qui a lieu une fois par mois. La matinée est consacrée à une présentation de la Clinique. Le Directeur général, ainsi que les autres Directeurs sont présents pour expliquer leur rôle et le fonctionnement de leurs services. Il est plutôt rare de pouvoir rencontrer la Direction dès son premier jour de travail. Ça crée un sentiment de proximité qui est très positif. L’après-midi, nous sommes passés dans tous les services pour rencontrer nos nouveaux collègues. Ça m’a permis d’avoir une vision d’ensemble de tout ce que fait la Clinique. Et le fait d’être en groupe avec toutes celles et ceux qui commencent permet de créer des liens rapidement. Je me suis senti intégré immédiatement. J’ai eu l’impression de déjà faire partie de l’équipe dès le premier jour».

DANIEL SCHERWEY,
COLLABORATEUR DU SERVICE TECHNIQUE

«Pour nos patients, être accueillis par du personnel chaleureux est la première des thérapies. C’est cela qui m’a motivé à rejoindre la CoSaCol il y a sept ans. Il s’agit d’une commission permanente dédiée à la satisfaction des collaborateurs qui a vu le jour en 2005. Elle se réunit quatre fois par année et ses dix membres, tous volontaires, viennent des différents secteurs d’activités de la Clinique. L’objectif de cette plateforme d’échange est de donner la parole aux collaborateurs. Ils peuvent nous faire part de leurs suggestions par email ou via une boîte aux lettres installée dans la Clinique. Nous nous faisons un point d’honneur de répondre à toutes les demandes. Une fois analysées, nous décidons des mesures à entreprendre pour y répondre. Nos recommandations remontent au Comité de pilotage de la Direction pour être avalisées ou non.
     Parmi les mesures que nous avons mises en œuvre ces dernières années et qui m’ont marqué, je retiens la collaboration avec la Crèche du Centenaire qui a permis d’apporter une solution de garde d’enfants sur mesure à nos collègues parents; la création d’un lieu de repos et d’un espace d’allaitement dans un appartement situé non loin de la Clinique ; ou encore des cours de préparation à la retraite offerts aux collaborateurs. Je suis toujours surpris de voir à quel point les soignants ne pensent pas qu’à leur confort personnel. Beaucoup se soucient d’abord du bien-être des patients ou de celui de la planète».

YASMINE BESSON,
INFIRMIÈRE HPCI (HYGIÈNE PRÉVENTION ET CONTRÔLE DE L'INFECTION)

«J’ai reçu une prime Covid de la part de la Clinique. C’est une marque de reconnaissance que j’ai vraiment appréciée. Elle montre que l’institution reconnaît les efforts accomplis par ses collaborateurs dans cette période difficile de lutte contre la pandémie. Nous avons travaillé d’arrache-pied et fait un nombre considérable d’heures supplémentaires pour nous adapter à une situation qui changeait en permanence. Nous lisions le soir les recommandations à mettre en place le lendemain. La Direction a conscience du travail que nous avons fourni. Mais cette prime n’est qu’une reconnaissance finale. Le plus important à mes yeux est le fait que, durant ces deux dernières années, je me suis toujours sentie soutenue dans mes décisions et croyez-moi ce n’est pas rien lorsqu’on parle d’hygiène, de prévention et de contrôle de l'infection dans une situation de pandémie comme celle que nous avons traversée».

MARCIA JAQUIER,

ASSISTANTE HÔTELIÈRE AU SEIN DU SERVICE DIÉTÉTIQUE

 «Je travaille à La Source depuis neuf ans et pour rien au monde je ne manquerais les activités qui sont organisées par la Direction tout au long de l’année. C’est là que se construit cet «Esprit Source», cette bienveillance qu’on ressent au quotidien en travaillant ici. Plusieurs sorties sont organisées chaque année: raquettes en hiver, balade automnale dans les environs de Lausanne, rallye de la Fondation en juin ou ma préférée, les activités nautiques en été. J’ai l’impression de voir la Clinique entière en vacances, c’est vraiment génial. Chaque année, un service différent organise le Rallye de La Source avec un programme d’animations tenu secret jusqu’à la dernière minute. Et il ne faut pas oublier le Noël des collaborateurs: l’endroit choisi, le repas et le thème sont toujours une magnifique surprise en fin d’année. Toutes ces sorties nous donnent l’occasion de passer un bon moment ensemble hors du stress quotidien, de rencontrer et d’apprendre à connaître nos collègues et nos chefs d’une autre façon.»