fr Un écosystème de soins en évolution

RAPPORT ANNUEL 2021

LA CLINIQUE

Quelques brèves de 2021

Brèves - Sommaire

LA CLINIQUE

Un écosystème de soins en évolution

Ecosystème - Sommaire

LA CLINIQUE

La Fondation La Source au cœur de la campagne de vaccination

Vaccination - Sommaire

LA CLINIQUE

Les Laboratoires sur le front de la crise sanitaire

Laboratoires - Sommaire

LA CLINIQUE

Une Clinique aux petits soins pour ses collaborateurs

Collaborateurs - Sommaire

LA CLINIQUE

Chiffres clés 2021

Chiffres - Sommaire

LA CLINIQUE

Des patients toujours aussi satisfaits

Patients - Sommaire

LA CLINIQUE

Bilan et Perspectives

Bilan - Sommaire

RAPPORT ANNUEL 2021

Un écosystème de soins en évolution

 

Interview de Dimitri Djordjèvic, Directeur général

La Source, partenaire de votre santé tout au long de votre vie.

Vieillissement de la population, pression croissante sur les coûts ou digitalisation à marche forcée de la société, le domaine de la santé doit aujourd’hui faire face à d’immenses défis. Le virage ambulatoire qui s’est amorcé il y a une dizaine d’années rend les séjours hospitaliers de plus en plus courts et demande un meilleur suivi hors les murs. La prise en charge des patients s’est complexifiée, exigeant toujours plus de collaborations pluridisciplinaires. La Clinique de La Source s’est préparée à l’émergence de ce nouveau paradigme. Elle a repensé son modèle pour en faire un écosystème capable d’accompagner ses patients de la naissance au crépuscule de la vie. Rencontre avec Dimitri Djordjèvic pour en dessiner les contours et en saisir les enjeux.

À QUELS DÉFIS LA CLINIQUE DE LA SOURCE DOIT-ELLE AUJOURD’HUI RÉPONDRE?

Face à la pression démographique et à celle des coûts qui poussent le système de santé à diminuer le stationnaire au profit de l’ambulatoire, une clinique de soins aigus pluridisciplinaire comme la nôtre ne peut se limiter à l'hospitalisation. Elle doit élargir son offre de façon à être présente pour ses patients en amont, pendant et après leur passage dans nos murs.

DANS LES FAITS, COMMENT SE TRADUIT CE CHANGEMENT DE VISION?

Il faut commencer par dire qu’il ne date pas d’hier. C’est un processus de longue haleine qui a été initié il y a plusieurs années déjà. Il aboutit aujourd’hui à penser La Source comme un écosystème avec son cœur de métier – la prise en charge hospitalière, la chirurgie et les soins intensifs –, les prestations qu’elle offre à l’interne – cardiologie interventionnelle, radio-oncologie, maternité ou laboratoires pour n’en citer que quelques-unes – et enfin les prestations externes qu’elle réalise en collaboration avec d’autres acteurs de santé, les urgences avec le groupe Vidymed ou La Source à domicile par exemple. Notre ambition aujourd’hui est d’offrir un accompagnement global et sur mesure à nos patients, au sein de la Clinique mais aussi avant et après leur hospitalisation. On nait à La Source, on y est soigné et, si besoin, elle nous accompagne à domicile.

UN EXEMPLE?

Nous avons formalisé plusieurs pôles d’expertise qui couvrent un large spectre de spécialités médicales, en oncologie par exemple avec notre Centre de la prostate ou celui du sein, en neurochirurgie et chirurgie robotique ou encore dans la prise en charge de l’obésité à travers notre Centre médico-chirurgical de l’obésité et l’ouverture, en novembre 2021, d’une extension de ce dernier à Crissier avec le Centre Nutrition Sport et Santé. Pour chacun de ces pôles, la logique est toujours la même. Nous réunissons sur un même site des médecins spécialistes accrédités de haut vol et des équipes soignantes de pointe, formées dans les domaines en question. C’est cette approche pluridisciplinaire et intégrée que nous défendons de longue date. Pour la pose d’une prothèse de hanche par exemple, cela signifie que le patient peut bénéficier d’une prise en charge complète, sur un site unique, aussi bien avant que pendant son hospitalisation ou même après si sa rééducation doit se poursuivre à domicile. L’objectif premier est donc de simplifier au maximum son parcours de soins en mobilisant autour de lui toutes les compétences dont il aura besoin, ici la radiologie, la chirurgie orthopédique, l’hospitalisation, la physiothérapie et les soins à domicile. C’est un réel bénéfice pour le patient mais aussi pour le système de santé puisque l’efficacité de ce modèle permet de réduire les coûts.

COMMENT CET ÉCOSYSTÈME S’EST-IL MIS EN PLACE?

Nous déployons notre vision étape par étape, là où il y a des besoins et dans les domaines où nous sommes en capacité d’offrir la meilleure prise en charge à nos patients. En 2020, La Source à domicile a vu le jour et nous a permis d’étendre nos prestations à l’ensemble de la chaîne de soins : des urgences – grâce à notre partenariat avec le groupe VidyMed – jusqu’au domicile du patient, en passant par l’hospitalisation. 2021 nous a apporté la preuve que cette décision stratégique était la bonne. De 14 collaborateurs en début d’année, les effectifs ont plus que triplé pour répondre à la demande croissante de soins à domicile de qualité La Source. L’année dernière toujours, nous avons décidé de créer un nouveau pôle de compétences pour offrir un accompagnement intégré et multidisciplinaire aux patients atteints d’un cancer de la prostate. Il a pris la forme d’un Centre de la prostate, inauguré en février 2022.

LA SOURCE EST-ELLE TOUJOURS SEULE À LA MANŒUVRE?

Non, une fois encore, tout dépend des besoins et des forces en présence. Dans certains cas de figure, nous misons sur la collaboration avec d’autres acteurs de la santé pour élargir ou renforcer notre offre. On peut citer ici l’exemple du Centre nutrition sport et santé. Installée au sein du pôle multidisciplinaire Square Santé à Crissier, cette nouvelle structure s’adresse aux patients souffrant d’obésité ou de surcharge pondérale mais aussi, à terme, aux athlètes d’élite en recherche de performance et plus globalement à toutes celles et ceux qui souhaitent expérimenter une nutrition plus saine. Nous y sommes associés à Arsanté, actif dans la médecine de premier recours et à la Clinique La Lignière, spécialisée dans la réadaptation cardio-vasculaire. A travers ce centre pluridisciplinaire et grâce à toutes les synergies qu’il favorise, nous pouvons offrir une large palette de prestations médicales à la population de l’ouest lausannois. Ce modèle va sans doute en inspirer d’autres dans les années qui viennent.