RAPPORT ANNUEL 2018

LA FONDATION

Le mot du Président

edito_1

LA CLINIQUE

Quelques brèves de 2018

breve_sommaire

LA CLINIQUE

La Source pionnière en Europe

lasource_sommaire

LA CLINIQUE

Une approche pluridisciplinaire pour traiter l’obésité

une approche_sommaire

LA CLINIQUE

La Radio-oncologie: médecine de haute précision

radio_sommaire

LA CLINIQUE

La qualité au quotidien

la qualite_sommaire

LA CLINIQUE

Chiffres clés 2018

essentiel_sommaire

ÉCOLE

2018, une année qui restera dans les annales!

2018_sommaire

ÉCOLE

Beaulieu: plus qu’une extension, une vision

beaulieu_sommaire

ÉCOLE

Formation et Affaires estudiantines

formation_sommaire

ÉCOLE

Recherche & Développement et Prestations de service

recherche_sommaire

ÉCOLE

Affaires internationales

affaires_sommaire

ÉCOLE

Institut La Source

institut_sommaire

L’ÉCOLE

Bilan et Perspectives

bilan_sommaire

ÉCOLE

Diplômes et Prix

diplome_sommaire

LE CONSEIL DE FONDATION

Conseil de fondation

conseil_fondation_sommaire

ANNEXE

Dons reçus en 2018

dons_sommaire

ANNEXE

Remerciements

remerciements_sommaire

ANNEXE

Impressum

impressum_sommaire

RAPPORT ANNUEL 2018

La qualité au quotidien

La recherche permanente de la qualité à tous les niveaux –  des soins à l’hôtellerie en passant par les services administratifs – est une réalité quotidienne pour tous les collaborateurs et médecins accrédités de la Clinique de La Source. «Cette démarche qualité est au cœur de nos préoccupations depuis plus de 18 ans. C’est un cercle vertueux qui nous amène à sans cesse nous remettre en question pour nous améliorer» indique en préambule Doris Manz, Responsable qualité de La Source. «Elle repose sur quatre piliers: le modèle EFQM, notre appartenance au cercle très fermé des Swiss Leading Hospitals, les certifications ISO et enfin les enquêtes de satisfaction réalisées auprès de nos patients, médecins et collaborateurs ou encore auprès des assureurs avec lesquels nous travaillons».

     Le modèle EFQM de business Excellence (European Foundation for Quality Management) est un référentiel en Europe pour la promotion de la qualité en entreprise. La Source est la première clinique de soins aigus pluridisciplinaires en Suisse à avoir obtenu, en 2008, le niveau «Recognized for Excellence 4*».

     La Source compare régulièrement ses résultats d’enquêtes «Patients» avec les 16 cliniques privées membres des Swiss Leading Hospitals (SLH). «Pour attester d’un niveau de qualité irréprochable, nous avons l’obligation de satisfaire à une série de 84 critères précis. Nous devons constamment nous remettre en question en effectuant, tous les trois ans, une auto-évaluation afin de garantir l’excellence de nos prestations» précise Doris Manz.

     Troisième pilier qualité, la norme ISO, délivrée par l’International Organization for Standardization, le plus grand organisme de certification qualité au monde présent dans 165 pays.

     La Clinique de La Source est certifiée selon la norme ISO 13485:2016 sur la gestion et le retraitement des dispositifs médicaux depuis 2014. Cette norme garantit la qualité de la gestion des dispositifs médicaux, tant pour le maintien de leurs performances que pour leur retraitement après utilisation. Cette certification autorise également la Clinique à retraiter des dispositifs médicaux pour des tiers. Elle s’appuie en particulier sur la satisfaction des utilisateurs, sur la conformité aux exigences réglementaires applicables aux dispositifs médicaux et aux services associés, et sur le respect des processus de travail validés.

BON À SAVOIR

En 2014, La Source a remporté le Prix ESPRIX Swiss Award for Excellence dans la catégorie « Créer de la valeur pour les clients ». Une récompense prestigieuse qui marque la reconnaissance par un organisme extérieur et indépendant des efforts qu’elle a entrepris pour comprendre, anticiper, et satisfaire les besoins de ses patients et pour améliorer sans cesse ses prestations, qu’elles soient médicales, hôtelières ou administratives.

En 2008, après un travail titanesque de deux ans, les Laboratoires de La Source ont obtenu l’accréditation à la norme ISO/CEI 17025:2005, l’une des plus exigentes sur le plan médical. Cette norme n’étant pas spécifique pour les laboratoires d’analyses de biologie médicale, la Clinique a complété celle-ci par la norme ISO 15189:2012, obtenue début 2013, qui, elle, est spécifique aux laboratoires d’analyses et est en passe de devenir le standard mondial d’excellence pour les laboratoires médicaux.

     En 2016, son Unité de soins intensifs a été certifiée par la Société Suisse de Médecine Intensive (SSMI). Cette reconnaissance témoigne de l’excellente prise en charge fournie par ses spécialistes aux patients souffrant de problèmes médicaux ou chirurgicaux graves, ainsi que de leur maîtrise de l’ensemble des techniques de pointe de la médecine aiguë.

 

ÊTRE EN PERMANENCE À L’ÉCOUTE DES PATIENTS ET DES MÉDECINS

Chaque patient doit pouvoir bénéficier des meilleures prestations à chaque étape de sa prise en charge. Ces dernières sont évaluées en permanence grâce à des enquêtes de satisfaction menées régulièrement au sein de la Clinique. «L’enquête de l’Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et cliniques (ANQ) que nous réalisons chaque année nous donne de précieux indicateurs sur le niveau de satisfaction de nos patients hopitalisés (4’517 en 2018) et permet un benchmark avec l’ensemble des institutions suisses de même type. Et depuis maintenant plus de quinze ans, nous menons une série d’enquêtes internes et externes sur nos services ambulatoires (100’000 patients en 2018). Chaque année, deux de ces services sont examinés du point de vue de la satisfation patient. C’est un point à souligner, car toutes les institutions médicales ne le font pas. Il n’y a aucune obligation en la matière» rappelle Michel Kappler, Directeur général adjoint et Directeur administratif. «Nos médecins accrédités ne sont pas en reste. Nous les invitons régulièrement à répondre à une enquête qui leur est spécifiquement destinée. Les résultats de ces différentes enquêtes ont un effet concret dans la Clinique. Elles nous permettent d’initier, sur le terrain, des actions d’amélioration ciblées» ajoute Doris Manz. Tour d’horizon des principaux résultats de l’année 2018.

QUESTIONNAIRE ANQ POUR LES PATIENTS HOSPITALISÉS

 

91,9%

des patients jugent la qualité des soins reçus à La Source «excellente» ou «très bonne» (36,4% en moyenne suisse).

 

92,4%

disent avoir trouvé la durée de leur hospitalisation «adéquate» (89,5% en moyenne suisse).

 

95%

se montrent «satisfaits» des compétences professionnelles des médecins accrédités à la Clinique de La Source.

 

97,5%

recommanderaient «certainement» la Clinique de La Source à leurs amis et connaissances.

PATIENTS HOSPITALISÉS

Les 6 questions du questionnaire de l’ANQ, identiques pour tous les patients, portent sur la qualité des soins, la possibillité de poser des questions et d’obtenir des réponses compréhensibles, la médication et l’organisation de la sortie. 361 questionnaires ont été envoyés aux patients hospitalisés à La Source durant le mois de septembre 2018. 55,4% d’entre eux y ont répondu (43,6 % pour la moyenne suisse).

PATIENTS AMBULATOIRES

De plus en plus d’interventions se réalisent aujourd’hui en ambulatoire permettant au patient de ne rester que quelques heures à La Source. Les services ambulatoires de la Clinique ont connu un développement sans précédent ces vingt dernières années. En 2018, 61’607 examens y ont été réalisés. «La satisfaction des patients qui ont fait appel à nos services ambulatoires figure au premier rang de nos priorités. C’est la raison pour laquelle nous menons des enquêtes en tournus sur nos différents services. Deux d’entre eux sont passés au crible de la qualité chaque année» indique Doris Manz. Exemple avec les résutats 2018 de l’Institut de radiologie.

     300 questionnaires ont été envoyés aux patients qui sont passés par ce service en septembre 2018. 125 y ont répondu.

La satisfaction des patients qui ont fait appel à nos services ambulatoires figure au premier rang de nos priorités.

MÉDECINS ACCRÉDITÉS

«Les médecins accrédités contribuent de façon décisive à l’image dont nous jouissons. Leur degré de satisfaction représente donc une donnée essentielle pour la Direction» insiste Michel Kappler. 119 médecins ont répondu à l’enquête menée en 2018.

     La réputation, la qualité des prestations ainsi que le plateau médico-technique de pointe figurent parmi les principales raisons qui les conduisent à hospitaliser leurs patients à La Source plutôt que dans un autre établissement de soins.

SATISFACTION DES MÉDECINS ACCRÉDITÉS À LA CLINIQUE

UN NOUVEL OUTIL POUR RENFORCER LA SÉCURITÉ DES PATIENTS ET DES COLLABORATEURS

La prise en charge médicale et chirurgicale des patients est par nature une activité potentiellement à risque. Exercée au sein de systèmes en perpétuelle évolution, elle peut être à l’origine d’évènements indésirables. «Pour renforcer la sécurité de nos patients et de nos collaborateurs, nous avons mis en place début 2019 un nouveau système informatisé d’annonces des incidents, le CIRS pour Critical Incident Reporting System» détaille Michel Kappler. «Grâce à ce logiciel disponible sur tous les postes de travail, chaque collaborateur peut annoncer, via un formulaire, les évènements indésirables, les erreurs ou les incidents survenus dans le cadre de son activité quotidienne». Cet outil vise donc à encourager une communication ouverte et valorisante, permettant de planifier et soutenir l’apprentissage à partir des annonces.

 

ANONYMAT GARANTI

«Ce sont les faits liés à l’activité, aux procédures et à l’organisation de la prise en charge des patients qui nous intéressent ici» souligne Doris Manz. «Le CIRS repose sur une base volontaire et chaque information que nous recevons est anonymisée avant d’être traitée. L’anonymat des annonceurs est donc garanti».

 

CONSTRUIRE UNE CULTURE SÉCURITÉ

Objectif visé: créer un cercle d’améliorations au sein duquel chacun peut contribuer concrètement à une meilleure gestion des risques. «La culture sécurité ne se décrète pas, elle se construit. Les informations qui remontent jusqu’à nous doivent nous permettre de mieux identifier les risques de notre activité quotidienne et in fine de mettre en œuvre des mesures d’amélioration et de prévention ciblées pour assurer la sécurité maximale de nos patients et de nos équipes» conclut Doris Manz.

PATIENTS DE L’INSTITUT DE RADIOLOGIE

 

88,8%

jugent leur prise en charge par le personnel médical «bonne» à «très bonne».

 

90,3%

se sont sentis «absolument» en sécurité pendant leur examen.

 

86,7%

recommanderaient «absolument» l’Institut de radiologie à leurs amis et connaissances.