RAPPORT ANNUEL 2018

LA FONDATION

Le mot du Président

edito_1

LA CLINIQUE

Quelques brèves de 2018

breve_sommaire

LA CLINIQUE

La Source pionnière en Europe

lasource_sommaire

LA CLINIQUE

Une approche pluridisciplinaire pour traiter l’obésité

une approche_sommaire

LA CLINIQUE

La Radio-oncologie: médecine de haute précision

radio_sommaire

LA CLINIQUE

La qualité au quotidien

la qualite_sommaire

LA CLINIQUE

Chiffres clés 2018

essentiel_sommaire

ÉCOLE

2018, une année qui restera dans les annales!

2018_sommaire

ÉCOLE

Beaulieu: plus qu’une extension, une vision

beaulieu_sommaire

ÉCOLE

Formation et Affaires estudiantines

formation_sommaire

ÉCOLE

Recherche & Développement et Prestations de service

recherche_sommaire

ÉCOLE

Affaires internationales

affaires_sommaire

ÉCOLE

Institut La Source

institut_sommaire

L’ÉCOLE

Bilan et Perspectives

bilan_sommaire

ÉCOLE

Diplômes et Prix

diplome_sommaire

LE CONSEIL DE FONDATION

Conseil de fondation

conseil_fondation_sommaire

ANNEXE

Dons reçus en 2018

dons_sommaire

ANNEXE

Remerciements

remerciements_sommaire

ANNEXE

Impressum

impressum_sommaire

RAPPORT ANNUEL 2018

Formation et Affaires estudiantines

DES ÉTUDIANTS TOUJOURS PLUS NOMBREUX

Que ce soit en Année propédeutique santé (APS), en Bachelor ou en formation postgrade, l’année 2018 se caractérise par une belle augmentation des effectifs estudiantins avec en tout 1’125 étudiants.

 

Quelques chiffres-clés:

  • 245 étudiants ont commencé l’Année propédeutique santé en septembre 2018 (contre 205 en 2017)
  • 578 étudiants ont débuté la formation Bachelor (contre 540 en 2017)
  • 302 étudiants se sont inscrits dans un module postgrade, un certificat d’études avancées (CAS) ou un diplôme d’études avancée (DAS), soit une augmentation de 15% par rapport à 2017.

 

LA RÉFORME POSTGRADE… DE L’IDÉE À LA RÉALISATION

La réforme postgrade, initiée en 2016, est arrivée à sa phase d’opérationnalisation. En septembre 2018, le déploiement du nouveau dispositif est entré en vigueur et les nouvelles formations ont été lancées comme prévu. Le respect de ce délai et l’assurance de la qualité de l’accueil des étudiants dans ce nouveau dispositif ont exigé un travail acharné de la part des équipes enseignante, administrative, informatique et marketing tout au long de l’année.
     Les mots-clés de ce nouveau dispositif sont: flexibilité, perméabilité, capitalisation, personnalisation. La Source promeut ainsi pleinement le concept de formation des professionnels tout au long de leur vie (long life learning). Cette réforme a été rendue possible grâce à l’intérêt et au soutien de nos partenaires cliniques et académiques durant l’entier du processus. Qu’ils soient tous remerciés ici pour leur confiance et leur collaboration à ce changement d’envergure.

     Septembre 2018 a aussi été marqué par un nombre record de participants au module «Outils et connaissances pour l’usage des savoirs scientifiques». Avec le nouveau dispositif postgrade, ce module est devenu commun à trois formations (le CAS «Intégration des savoirs scientifiques dans les professions de la santé»; les DAS «Santé des populations vieillissantes» et «Promotion de la santé et prévention dans la communauté»). Il compte parmi les modules qui peuvent être suivis indépendamment des DAS et CAS. Cette modularité semble répondre à un réel besoin, preuve en est les 39 participants (sur 85) inscrits uniquement à ce module. Ce faisant, ils ne se ferment pas la porte à un cursus plus long puisque les crédits obtenus pourront être reconnus, dans les cinq ans, dans l’une des trois formations certifiantes mentionnées ci-dessus. Face à cette forte affluence, l’équipe pédagogique, habituée à des volées de maximum 25-30 personnes en formation postgrade, a dû faire preuve d’ingéniosité et d’inventivité. Un «world café» a été organisé le premier jour de formation pour favoriser les contacts et les échanges entre participants. D’autres stratégies, telles que la mise en place de classes inversées (les étudiants commencent par étudier une matière nouvelle à la maison, à la place des cours classiques, puis l’approfondissent sur la base de leurs interrogations, dans un cadre interactif, en classe), l’utilisation de télévoteurs et de travaux pratiques, ont été introduites.

      Un deuxième module, commun aux deux formations DAS, a démarré en automne avec 46 participants. L’évaluation de ces modules a montré un bon niveau de satisfaction; les stratégies pédagogiques diversifiées ont été particulièrement appréciées.

 

UNE INNOVATION AU SERVICE DES ÉTUDIANTS BACHELOR

2018 a vu l’inauguration de la plateforme de réalité virtuelle UbiSim et de son premier scenario dédié à la transfusion sanguine. Développée conjointement par la start-up suisse UbiSim et La Source, cette plateforme est innovante à plusieurs titres. Tout d’abord, elle se distingue par sa phase de création durant laquelle les ingénieurs d’UbiSim se sont entourés d’une équipe composée d’étudiants et d’enseignants de La Source. Ce faisant, ils se sont assurés de l’adéquation et de la pertinence de la plateforme. Grâce aux retours réguliers des étudiants et enseignants durant toute la phase de développement, la start-up a pu l’affiner.

     Ensuite, l’outil UbiSim s’avère innovant en tant que première plateforme virtuelle dédiée aux soins infirmiers. Grâce à elle, les étudiants de La Source peuvent entraîner l’ensemble du processus de pose d’une transfusion sanguine, en connaître les risques, les précautions à prendre et répéter les gestes autant de fois qu’ils le désirent, en améliorant leur technique sur la base des analyses de leurs sessions. La transfusion sanguine n’est pas un geste courant dans les parcours de stage, les étudiants n’ont que peu, voire jamais, l’occasion de la pratiquer mais ils doivent pouvoir la maîtriser s’ils devaient y être confrontés durant leur carrière. Or, la maîtrise d’un geste technique nécessite un entraînement régulier si l’on veut éviter un risque d’erreurs, le moment venu, qui pourrait constituer une menace pour la vie du patient.

     La transfusion sanguine représente le premier «volume» d’une bibliothèque virtuelle amenée à s’enrichir au fil du temps avec d’autres soins. Dans son sillage, UbiSim et La Source ont lancé le développement de trois scenarii centrés sur l’évaluation clinique; dès l’été 2019, les étudiants seront appelés à participer à ces travaux dans le cadre du module «innovation». Ces développements viendront compléter la palette d’outils pédagogiques que La Source s’emploie à développer en continu.