fr Bilan et Perspectives

RAPPORT ANNUEL 2021

LA CLINIQUE

Quelques brèves de 2021

Brèves - Sommaire

LA CLINIQUE

Un écosystème de soins en évolution

Ecosystème - Sommaire

LA CLINIQUE

La Fondation La Source au cœur de la campagne de vaccination

Vaccination - Sommaire

LA CLINIQUE

Les Laboratoires sur le front de la crise sanitaire

Laboratoires - Sommaire

LA CLINIQUE

Une Clinique aux petits soins pour ses collaborateurs

Collaborateurs - Sommaire

LA CLINIQUE

Chiffres clés 2021

Chiffres - Sommaire

LA CLINIQUE

Des patients toujours aussi satisfaits

Patients - Sommaire

LA CLINIQUE

Bilan et Perspectives

Bilan - Sommaire

RAPPORT ANNUEL 2021

Bilan et Perspectives

 

par Jacques Chapuis

Une fois n’est pas coutume, il ne m’est pas facile d’écrire le mot de la fin, un bilan après non seulement une année 2021 particulièrement dense, mais aussi après seize années passées à la tête de l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source. Le temps est venu de penser à de nouveaux horizons et de passer le témoin à mon successeur, M. Stéphane Cosandey, officiellement désigné en décembre 2021 et qui entrera en fonction en mai 2022.
     Seize années trépidantes, entièrement dédiées à la promotion des soins infirmiers, que ce soit en termes de niveau et de qualité de la formation ou de mise en valeur de l’expertise et du leadership professionnels.
     Durant ces années, j’ai pu compter sur le soutien et la collaboration d’innombrables personnes qu’il m’est impossible de toutes nommer ici, si ce n’est Anne-Claude Allin, ma co-équipière durant 30 ans. Elles se reconnaîtront car c’est ensemble que nous avons conduit la formation infirmière dans le monde des universités et HES suisses, avec 60 ans de retard sur les Etats-Unis tout de même! Nous avons expérimenté de nouveaux modes d’enseignement et avons développé architecturalement et conceptuellement notre école pour la maintenir là où Mme de Gasparin l’a placée: à l’avant-garde!
     C’est donc plein de gratitude que j’aborde ce dernier chapitre du rapport annuel qui ne peut être bouclé sans quelques remerciements et trois mots sur les perspectives 2022.
     Je souhaite sincèrement remercier les collaboratrices et les collaborateurs de l’Ecole qui, toutes et tous dans leurs spécialités, font vivre La Source au quotidien et visent en permanence l’excellence et l’innovation. De leur côté les étudiants méritent autant de remerciements et je ne résiste pas à mentionner ces futurs collègues qui ont su, en 2021, si brillamment concilier leurs études avec un intense travail auprès des malades atteints du Covid ou encore auprès de la population vaudoise, candidate au vaccin.

Les perspectives 2022, quant à elles, sont multiples et comme toujours, très mobilisatrices. Notamment et donc non exhaustivement:

  • Construction d’un nouveau programme de Bachelor en vue de la rentrée 2023.
  • Renforcement de la place lausannoise en tant que modèle de mise en œuvre et d’enseignement de la collaboration interprofessionnelle (une collaboration CHUV-UNIL-HESAV-La Source).
  • Poursuite de la conception du futur Centre Coordonné de Compétences Cliniques (C4, prévu en 2026) avec nos partenaires (CHUV, FBM, HESAV) dans le but de développer une nouvelle approche de la formation pratique au moment où l'augmentation des effectifs estudiantins rencontre la saturation des places de stages.
  • Développement croissant des capacités digitales pour l’enseignement comme pour les soins.
  • Implication dans la prévention de l’impact écologique de nos pratiques et dans la réponse sanitaire au dérèglement climatique.
  • Promotion et accompagnement de l’accroissement de l’étendue de la pratique infirmière, tant sur le plan de l’acquisition des compétences que assécurologique (financement des prestations de soins).
  • Engagement en faveur de la pleine mise en œuvre des intentions propres à l’initiative en faveur de soins infirmiers forts.

2022, une année de transitions multiples: transition vers un monde sorti de la pandémie, nous l’espérons vivement. Transition institutionnelle en raison du départ à la retraite d’un nombre important de cadres de l’Ecole. Transition enfin vers un nouveau concept de formation, apte à répondre aux attentes des patients et d’un système socio-sanitaire en profond remaniement.
     Comme à son habitude, La Source assurera son rôle dans le canton de Vaud, comme au sein de la HES-SO dans laquelle elle s’inscrit, mais également sur le plan fédéral et international où elle a acquis sa notoriété.
     Confiant en la formidable capacité créative de son personnel, je souhaite plein succès à cette école, vénérable mais ô combien moderne, à l’aube de ses 163 ans.