RAPPORT ANNUEL 2018

LA FONDATION

Le mot du Président

edito_1

LA CLINIQUE

Quelques brèves de 2018

breve_sommaire

LA CLINIQUE

La Source pionnière en Europe

lasource_sommaire

LA CLINIQUE

Une approche pluridisciplinaire pour traiter l’obésité

une approche_sommaire

LA CLINIQUE

La Radio-oncologie: médecine de haute précision

radio_sommaire

LA CLINIQUE

La qualité au quotidien

la qualite_sommaire

LA CLINIQUE

Chiffres clés 2018

essentiel_sommaire

ÉCOLE

2018, une année qui restera dans les annales!

2018_sommaire

ÉCOLE

Beaulieu: plus qu’une extension, une vision

beaulieu_sommaire

ÉCOLE

Formation et Affaires estudiantines

formation_sommaire

ÉCOLE

Recherche & Développement et Prestations de service

recherche_sommaire

ÉCOLE

Affaires internationales

affaires_sommaire

ÉCOLE

Institut La Source

institut_sommaire

L’ÉCOLE

Bilan et Perspectives

bilan_sommaire

ÉCOLE

Diplômes et Prix

diplome_sommaire

LE CONSEIL DE FONDATION

Conseil de fondation

conseil_fondation_sommaire

ANNEXE

Dons reçus en 2018

dons_sommaire

ANNEXE

Remerciements

remerciements_sommaire

ANNEXE

Impressum

impressum_sommaire

RAPPORT ANNUEL 2018

Le temps passe vite mais bien

Jacques Chapuis,

Directeur

L’année 2018 a débuté par la mise en veille du chantier entrepris au sein du Palais de Beaulieu, suite à une crise survenue au sein de la Fondation du même nom. Deux mois de retard s’accumulent alors, avec leur lot de doutes quant à la reprise du chantier et d’interrogations sur le financement des travaux. Si les oiseaux de mauvais augure prédisaient un dépôt de bilan, c’était sans compter sur l’appui de la Municipalité de Lausanne et du Conseil d’Etat vaudois qui, in fine, mirent tout en oeuvre pour que le chantier redémarre et se termine à temps. A l’occasion de ce rapport annuel, nous tenions à leur témoigner notre reconnaissance. Leur soutien a permis une sortie de crise et remis la Fondation de Beaulieu sur les rails, avec pour conséquence la mise en exploitation de nos nouvelles surfaces à la rentrée académique 2018.

     Ainsi, les halles 2 et 3 du Palais de Beaulieu connaissent maintenant une effervescence nouvelle avec leurs auditoires, leur hôpital simulé et leur laboratoire d’innovation. Plusieurs centaines d’étudiants s’y croisent chaque semaine alors que 40 places de travail ont été aménagées pour nos collaborateurs.

     Avec la simulation et l’intégration de l’innovation dans le cursus des étudiants, La Source souhaite contribuer à répondre aux enjeux sanitaires du 21e siècle. Le premier est assurément celui de disposer de suffisamment de personnel infirmier pour répondre aux évolutions épidémiologiques et démographiques constatées. Le second est de préparer nos étudiants à un monde en profond changement. Parmi les transformations en cours, citons la fin de l’hospitalo-centrisme au bénéfice d’un renforcement du maintien à domicile ainsi que la course effrénée aux solutions numériques et à l’intelligence artificielle. Corollairement, les infirmiers de demain devront être préparés à accompagner ces changements, à les susciter et à les mettre en œuvre. Au titre des compétences à privilégier dans nos cursus, la triade «Evaluation-Décision-Redevabilité» représente un axe de renforcement majeur que nous poursuivons grâce au formidable outil de travail que constitue Beaulieu. Nos futurs professionnels de la santé auront baigné dans un écosystème leur offrant à la fois d’excellentes conditions d’exercice pratique sécurisé ainsi qu’une proximité inédite avec les chercheurs, développeurs et les start-up qui sollicitent leur expertise. Ils se préparent ainsi à un positionnement professionnel affirmé dans un milieu interprofessionnel, incluant de multiples horizons tels l’ingénierie, l’informatique, la robotique, etc.

 La Source fut innovante en 1859; depuis, elle n’a cessé de l’être et le démontre encore à la veille de ses 160 ans. Nous sommes dès lors fiers et heureux de consacrer notre focus, cette année, aux nouvelles installations de Beaulieu qui complètent adéquatement celles de notre site historique à Vinet.